Qui suis-je ?

Guide et confidente

Je suis ton voyage au bout du monde, ta crise de la quarantaine, ton burn out, ta maladie grave, ta séparation, ta grossesse, ta dépression…

Ton événement choc, celui qui va te permettre de modifier ton regard pour redonner cœur à TA vie.

Je suis ton électro-choc !

Je viens à toi pour RÉANIMER ta vie.

Un  regard qui pétille, une vie qui se réanime !

Marlène

Mon parcours Arc-en-Ciel

Rencontre Marlène, fondatrice de Change tes Binocles, et découvre son histoire, ses aventures et sa vision. 

Petite fille à l’estime de soi très faible, j’ai senti que suivre l’élan (cet instinct) que je sentais au fond de mon ventre me mènerait vers la réussite : oser prendre des risques, faire des choix pour vivre la vie que je souhaite vraiment.

Il m’aura fallut 40 ans et beaucoup de voyages pour accepter une chose : oui, je vois les choses différemment !

  • Que là où certains mettent du temps à trouver une solution, je l’avais déjà vue et j’étais incapable de la formuler avec des mots.
  • Que là où certains avait pris leur décision en deux minutes, j’avais besoin de temps et de sentir la réponse dans mon corps.
  • Que là où certains appliquent à la règle, j’avais besoin de questionner et de comprendre.
Au lieu de me détester pour cela, j’ai enfin la force d’accepter ma singularité et de l’aimer. Voir la vie sous un autre angle, sous d’autres perspectives, apporter des solutions créatives, sortir du cadre ! Il n’y a pas qu’une seule bonne réponse. Voilà ce que je souhaite partager avec le Monde.

A l’aventure ! Première destination, le Canada

En 2009, je quitte Paris (où je vivais depuis 4 ans) répondant à un élan profond, celui de partir vivre à Montréal. Je pars donc pour une année, seule, me confronter à mes peurs. Je me sens si épanouie et vivante que finalement l’aventure durera 5 ans.

J’apprends à oser, à découvrir mes ressources (insoupçonnées), mes potentiels, à dépasser certaines croyances limitantes. Bref, je commence à modifier le regard que je porte sur moi et j’apprends à VIVRE !

Mon besoin d’évolution et les longs hivers québécois me font prendre en 2014 une autre direction : celle de la coopération internationale. Je quitte donc mon emploi de styliste e-commerce, qui me conférait une bonne qualité de vie d’un point de vue financier, et je m’envole pour la Bolivie réaliser un rêve d’adolescente…

Deuxième étape : la Bolivie, mon Pays de Coeur

D’un stage d’initiation à la coopération internationale de deux mois et demi, je me lance dans l’expérience de coopérant volontaire et passe finalement quatre ans à La Paz en Bolivie, sur le toit du Monde.

Là encore j’apprends énormément sur moi et je relève des défis personnels et professionnels. En 2016, j’ai créé ma société “Entremetteuses” avec ma partenaire Laura Lapointe.

Moi, la petite fille timide, pas sûre d’elle, et qui ne s’accorde aucune valeur, je vais finalement présenter mon projet solidaire et engagé, sur divers médias Boliviens dont une interview télévisée en direct, en espagnol. Je me sens à ma place, énergisée, fière de mon évolution et de me réaliser dans un projet qui a du sens. Je me challenge, je passe à l’action avec mes peurs sous le bras et j’avance. Une expérience intensément riche.

En 2017, je reçois le plus merveilleux et confrontant des cadeaux, celui de devenir maman. Une nouvelle aventure commence !

Le retour en Europe, à Bruxelles et la vie qui s'éteint

En 2018, retour en famille en Europe, je pose mes valises à Bruxelles où je vis aujourd’hui.

Je me réacclimate difficilement à cette vie normée que j’avais choisi de quitter. Et je découvre la vie de famille, le rôle de maman, la vie de couple, le tout à concilier avec un retour au rythme métro, boulot, dodo… conso’.

Je ne parviens pas à trouver mon équilibre. Je me sens de plus en plus morose, triste. Mon univers est gris puis finit par s’éteindre, je m’oublie complètement. Il n’y a plus que la maman qui survit en moi.

En 2020, je dis STOP !

Je ne me supporte plus, je ne me reconnais plus. Je ne sens plus cet élan, ces challenges, ces prises de risques, je ne sens plus la vie en moi. Je contacte un coach qui me permettra de renouer avec “moi-m’aime”.

Mon couple cède. Une séparation, un petit garçon qui rentre à l’école, une nouvelle organisation. Je prends un mois de congé parental : un mois de reconnexion, un mois pour ralentir mon rythme, pour me remettre au centre de ma vie, pour faire ressurgir mes joies, mes aspirations profondes.

J’entame là le début de mon chemin vers davantage de conscience et de douceur.

Un nouveau voyage... plus intérieur cette fois-ci

Petit à petit “Change tes binocles” se construit, puis le programme “Et si je devais mourir demain…” voit le jour. Il est le fruit de toutes mes expériences, de mes apprentissages.

A travers la méditation, le Yoga, mes formations aux mantras ou encore au langage de la Communication Non Violente, j’apprends continuellement à faire évoluer la personne que je suis.

Curieuse et exploratrice,  la vie est pour moi une aventure à vivre pleinement. 

J’œuvre désormais à inspirer et guider le plus grand nombre sur son chemin de libération pour qu’ils accordent repos à leur corps, paix à leur esprit et joie à leur cœur, en insufflant un souffle nouveau pour les inviter à mettre davantage de conscience dans le regard qu’ils portent sur eux et sur les mondes qui les entourent avec légèreté et bienveillance.

Ma question électrochoc : Et si je devais mourir demain ?

Pourquoi ce rapport à la mort ? Il est vrai qu’en fonction de notre vécu cela peut choquer, interpeller.

Je remarque que pour beaucoup de personnes, ce qui les amènent à modifier leur regard sur la vie, c’est un choc. Une maladie, la perte d’un emploi ou d’un être cher. C’est pourquoi, j’ai voulu créer un accompagnement qui soit un électrochoc, qui crée cet évènement qui te fera te questionner sur le regard que tu portes sur la vie, sur toi, tes réactions, tes croyances.

  • Ton regard est-il vraiment le tien ?
  • As-tu simplement adopté les lunettes de tes parents, tes enseignants, tes amis, de la société ?

J’ai également perdu bon nombre d’êtres chers tout au long de ces années. Et j’ai compris que la mort, aussi triste soit elle, fait partie de la vie.

D’ailleurs ne dit on pas qu’il faut mourir à soi-même pour renaître ?

Ne faut-il pas quitter des habitudes, des croyances, des schémas pour enfin VIVRE pleinement (et donc libre) et non survivre.

J’ai à cœur de t’offrir un espace d’écoute empathique pour que tu puisses accueillir ton humanité et réanimer ta vie. Je souhaite te guider avec le cœur vers ta renaissance et te sécuriser pour goûter aux plaisirs de réussir sa vie plutôt que de réussir dans la vie.

L’inspiration de souffle nouveau

Je suis Marlène Bevillard, instigatrice de souffle nouveau et confidente, cette personne qui te souffle : “confie-dans” tes capacités, dans tes ressources, dans tes rêves, CONFIE DANS la vie !

Auteur de ma vie, ma mission est de t’inspirer et te challenger pour que tu deviennes toi aussi l’AUTEUR de la tienne.

Ta vie t’appartient.
Qui décides-tu d'Être ?

#gostudy_button_666a70383d1f4 { color: rgba(255,255,255,1); }#gostudy_button_666a70383d1f4:hover { color: rgba(255,255,255,1); }#gostudy_button_666a70383d1f4 { border-color: rgba(241,151,132,1); background-color: rgba(241,151,132,1); }#gostudy_button_666a70383d1f4:hover { border-color: rgba(241,151,132,1); background-color: rgba(241,151,132,1); }